Archive for mai, 2009

Travailler pendant ses congés maladie

On vous avais déjà présenté quelques bévues célèbres de Frédéric Lefebvre. Il s’est depuis illustré avec une proposition controversée : la possibilité de travailler pendant ses congés maladies ou ses congés maternité. Cela aura eu au moins un effet positif, la sortie de cet excellent détournement de Mozinor. Il y parodie un JT de TF1, à voir absolument !

Via Mode(s) d’emploi

Comments off

The It Crowd : Pirater tue ! Absurde ? bof

Que les politiciens ne sachent pas tout est quelque chose de tout à fait normal. Ils sont les représentants des citoyens et de leurs intérêts. Ces intérêts peuvent être nationaux, parfois internationaux et parfois propres à un secteur. Le fait qu’ils ne sachant pas tout est largement compensé par leurs outils, conseillers et pratiques propres à recueillir les besoins et les attentes, mobiliser les acteurs concernés et trouver un consensus adéquat pour conserver la cohésion nationale et les attentes des acteurs du secteur sensible. Enfin ailleurs peut être mais en France on avait piscine à ce moment là.

Les plus fins d’entre vous (et ceux qui savant lire un titre) ont compris que je parlais de l’Hadopi. Ahhhh l’hadopi cette heure autorité et son ensemble repressif et minitelisant, fruit de l’imagination et de la propention à sucer toutes les bourses qui passent d’abrutis notoires ayant une vision à long terme proches de celles des éphémères (insectes qui ne vivent qu’un jour). Eh bien oui ! Regrettons l’intellectuel Foucault qui aurait trouvé dans le cas de l’Hadopi un laboratoire presque parfait de l’exercice du pouvoir social et de sa dégéneresence la plus complète.

Remercions donc nos politiciens courageux et copinards, remercions les différents gros éditeurs égoistes et vénaux et remercions ces artistes connus qui travaillent à leur propre disparition. Non vraiment, merci. Ca fait toujours plaisir de voir imposer des choses à un ensemble de personnes qui font vivre et qui vivent d’un support traditionnellement ignorés ou relégués à une communauté de pédophiles, pornographes et de poseurs de bombe. Noooon, tous ces gens qui ont crée plus de 90% du contenu visible aujourd’hui sur le web français qui travaillent dans le référencement, le webdesign, le webmarketing ou qui sont des blogueurs n’ont pas leur culture. Par contre ils ont une culture du web conséquente et cette dernière aurait pu être utile avant de créer cette loi qui compile les paradoxes.

La quadrature du net leur avait dit.

Spéciale dédicace donc à ceux qui ont mené ce Hold-Up digne des plus minables aristocraties : Le piratage vu par The IT Crowd. Absurde ? Vraiment ?

Commentaires (3) »

Un incendie reconstitué à partir de photos de soirées

Ahlalala, y’a pas à dire, les nouveaux médias et tout ce qui est “participatif” est dans l’air du temps. Twitter a renouvelé le journalisme (ahbon ?), les blogueurs sont pros et les réalisateurs en herbe affichent des stats Youtube à faire pâlir les films indépendants. Pour revenir un peu à la réalité, The onion nous propose une parodie hilarante de l’utilité de ces nouveaux usages. C’est ici un incendie qui est reconstitué grâce aux iPhones, appareils photos et autres comptes Twitter. Le tout dans une fête étudiante, bien sûr. La cause sera donc accidentelle :) A voir absolument !


Police Slog Through 40,000 Insipid Party Pics To Find Cause Of Dorm Fire

Comments off

Jeu flash : jumpcat

Allez, comme c’est dimanche, je vous propose un petit jeu flash. çà plaira aux fans de Kongregate, même s’il n’est pas multijoueur. Votre but ? Amener un chat à bonne destination. Cous, minou, cours ! Vous pouvez jute vous déplacer à gauche, à droite ou sauter. Des cailloux, des arbres, des nids d’oiseaux et même des hélicoptères se dressent sur votre chemin. Pas facile avec seulement trois vies, mais sinon, où est le challenge ? Bonne chance ! Le jeu dans la suite du billet, histoire de pas me faire engueuler à cause de cette musique pourrie.

Lire la suite

Comments off

Robot breakdancer : le danseur hip hop ultime

Rien de mieux qu’un petit battle pour se mettre en forme. Mais les danseurs hip hop sont très surfaits. Une petite baisse de forme et tout est foutu ! Pour assurer le show, rien de mieux qu’un robot breakdancer. Au moins, on est sûr du résultat. Et en plus, pas besoin de se fatiguer ! Si j’en crois Geeks are sexy, il ne coûte que 1 500 dollars. Pas grand chose pour avoir la classe quand vous recevez des amis. Je le garde de côté pour Noël prochain.

Commentaire (1) »